Pipe band Gwenedourion Highlanders, cornemuses écossaises Pipe band Gwenedourion Highlanders, cornemuses écossaisesPipe band Gwenedourion Highlanders, cornemuses écossaises
Pipe band Gwenedourion Highlanders, cornemuses écossaises

téléphone

Tartan Black Stewart Tartan Black Stewart


NOUS CONTACTER : message









les liens :

www.cornemuses.org
www.mh-pipeband.com
www.celtiques.org
www.pipeband-bretagne.com









Accueil

Prestations

la Cornemuse

l'Ecosse

Le Kilt

Le Tartan

Le whisky

Haggis/chardon

Robert Burns

------------------------------------  Pour les passionnés de l'Ecosse  -------------------------------




Histoire du KILT et du TARTAN

L'ancienneté du tartan est prouvée par les nombreuses références faites de sa présence dans la littérature ancienne écossaise et par les récits écrits de voyageurs qui ont visté l'Ecosse il y a plusieurs centaines d'années. La manière ancienne pour le décrire est "marbré" "bandé" "couleur terre sèche" "couleur marneux" etc. mais le mot gaëlique pour tartan est breacan, signifiant "à carreaux", et décrit parfaitement l'agencement en carrés des motifs du tartan. Quand on fait allusion aux pavé (sett) d'un tartan, cela veut dire que le motif du tartan est composé d'un pavé répété à l'infini jusqu'à la longueur désirée.

On pense que les tartans utilisés il y a quelques siècles étaient composés de simples carreaux de 2 ou 3 couleurs, et que ces couleurs étaien obtenues à partir de plantes desséchées, de racines, de baies et d'arbres des districts où les habits étaient fabriqués. Ces simples carreaux étaient des tartans de district et étaient portés par les gens qui habitaient le district dans lequels ils étaient fabriqués. Comme les gens qui habitaient un district appartenaient généralement au même clan, leurs tartan de district était en fait le tartan du clan.

Quand les colorants vinrent à être utilisés, les tisserands furent à même d'élargir leur gamme de couleurs et des dessins plus élaborés furent introduits. On pense que, le temps passant, les branches des clans développèrent des tartans personnels en ajoutant une bande, ou d'autres variations, sur le tartan de leur clan d'origine.

Peut-être l'une des premières références à l'usage royal du tartan se trouve dans les comptes du trésorier du roi James III en 1471, où il est fait mention d'un tartan acheté pour le roi et la reine. Le roi James V a porté le tartan quand il chassait dans les highlands en 1538, et le roi Charles II a porté des rubans en tartan sur son costume lors de son mariage en 1662.

L'ancienneté du tartan n'a jamais été remise en cause, mais quelques critiques exposent que le port d'un dessin particulier par tous les membres d'un clan en tant que tartan du clan est une habitude récente datant d'apès la fin du 18ème siècle. Ils clament également qu'avant cette période, il n'y avait pas de tartans définis et que les hommes d'un clan portaient le dessin que les tailleurs voulaient bien leur vendre.

Il est connu que les clans étaient organisés militairement, et qu'il y avait des régiments de clans. En 1704, les hommes d'armes du clan Grant de Strathspey furent mobilisés, et il leur était demandé d'avoir "des manteaux faits de pièces de tissu des Highlands, de pantalons en tartan, et de chaussettes courtes en tartan rouge..." Cette companie était habillée avec le même tartan, et on peut penser que les autres régiments étaient habillés avec le même tartan que celui de leur chef.

Après la bataille de Culloden en 1746, le gouvernement de Londres, avec la volonté de purger les Highlands de tous ses éléments hors-la-loi, passa un "Acte du Parlement" édictant que les Hommes des Highlands soient désarmés, et que le port du tartan devienne une offense pénale. Cet Acte fut rigoureusement appliqué et le zèle du gouvernement à abolir le tartan suggère qu'il nourrissait une grande méfiance envers les gens des Highlands.

La première grande renaissance du tartan eut lieu en 1822. George IV, alors qu'il visitait Edinburg cette année là, suggéra que les gens puissent occuper leurs fonctions en portant leurs tartans respectifs. Malheureusement, cela s'est traduit par la création d'une multitude de tartans "originaux", par ceux qui n'avaient pas de tartan et pouvaient toujours demander un tailleur d'en inventer un pour eux.

La publication d'un livre, Vestiarium Scoticum, par les frères Sobiesky Stuart aida à augmenter le nombre de faux tartans, et nombre de tartans existants aujourd'hui doivent leur existance à ce livre, bien que de nombreux doutes subsistassent quand à leur authenticité. D'autres publications du 19ème siècle ajoutèrent à la confusion, mais, à la différence duprécédent, ils ne faisaient pas référence au passé en ce qui concerne les tartans qu'il montraient.

Aujourd'hui les égarements du passé sont régulés dans un semblant d'ordre, et les dessins sont standardisés avec des échantillons reconnus. L'enregistrement des tartans dans les Registres de Lyon Court devrait éviter de futures confusions.

Les tartans sont décrits selon les usages pour lesquels ils sont nommés.

Les Tartans de Clans sont des tartans pour l'usage général des gens du Clan. Il n'est pas rare de voir un tartan d'origine récente décrit comme Ancien tartan du clan". L'usage du mot ancient est trompeur et désigne en fait que le tartan a été tissé dans des couleurs plus claires.

Les Tartans habillés étaient généralement portés par les femmes du clan qui préféraient des couleurs moins soutenues : le blanc en fond et quelques variations du tartan du clan. Ces dernières années il y a eu une tendance à nommer les tartans réalisés dans des couleurs claires comme des tartans habillés.

Les Tartans de deuil furent portés pour l'usage dont ils portent le nom. Ils étaient généralement en noir et blanc.

Les Tartans de chasse étaient portés pour le sport et les activités de plein air. les bruns ou les teintes foncées sont leur couleur dominante.

Quand un clan possédait un tartan très coloré, il n'était pas adapté à l'usage de la chasse, et les versions chasse rendaient leur propriétaire moins visible. Les couleurs étaient assemblées de sorte que, caché dans les bruyères, le tartan se fonde avec l'environnement.

Les Tartan de Chef sont les tartans personnels des chefs et ne devraient être portés que par le chef de clan et sa famille immédiate.

Alors que le tartan continue de susciter l'admiration de tous, il n'existe pas de règles en matière de choix de tartan. Selon toute probabilité, celui qui aspire à porter le tartan choisira celui qui lui plaira. Une seule précaution à prendre néanmoins: les tartans royaux ne peuvent être portés que par la famille royale et ne doivent pas être portés par quiconque en dehors de cette famille.

Un site qui vous permet de découvrir les tartans :
http://www.tartans.scotland.net